Zante, la fleur du Levant

Zante (Zakynthos en grec) est située en mer ionienne,entre la Grèce et l’Italie. Les Grecs l’ont nommée en référence à la hyacinthe, une fleur très rependue sur l’île. Les Vénitiens l'ont par la suite appelaient, Fior di Lavente (Fleur du Levant) ou encore isila d’oro (l’île dorée). L’influence vénitienne est d'ailleurs omniprésente sur l'île

Zante à travers les siècles

Zante, comme les autres îles de la mer Ionienne (Céphalonie, Corfou, Ithaque, Lefkas et Paxi), n’a jamais connu l’occupation ottomane. C'est la puissante République de Vénise qui a succédé l’Empire byzantin. L'île passe en suite de mains en mains. En 1797, elle est un département français, en 1800 elle devient protectorat de la Russie avant de revenir à la France en 1807. En 1815, elle est cédée à l’Angleterre avant de finalement revenir dans le giron du tout récent Royaume grec en 1864.

Cette particularité historique a eu comme conséquence un développement intellectuel et scientifique important, nourri des différentes cultures occupantes. Le médecin anatomiste français André Vésale, le poète italien Ugo Foscolo, le compositeur national grec Dionysios Solomos (qui a composé l’hymne grec) ou l’écrivain grec Grigorios Xenopoulos sont nés à Zante.

Vue nocturne sur la ville de Zante de la citadelle Bochali

L’humour de Zante

Grace à cette expérience et la présence de différents occupants, les habitants de l’ile ont développé un dialecte propre. Un mélange d’expressions vénitiennes, françaises et anglaises mariées à la langue grecque avec un accent chantant, presque lyrique. Quand « un zakynthinos » (habitant de Zante) parle, c’est impossible de savoir si ‘il  est sérieux, s'il se moque de toi ou s'il fait des blagues.

Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, les Allemands ont exigé du Maire de Zante une liste des citoyens juifs habitants l'île. Il leur remis une liste avec son propore nom et celui du Métropolite, un humour déplacé et très risqué. Les Allemands, non habitués à des telles réactions, ont eu du mal à commencer les recherches et pendant ce temps le Juifs furent sauvés en se cachant dans le maquis et en trouvant refuge dans les monastères et sur les hauteurs de l’île.

Les tortues de Zante

Le parc national marin est situé au sud de l’île. C’est un foyer de protection pour les tortues caretta caretta. Cette tortue fait partie des espèces menacées et elle est protégée par l’Union Internationale pour la conservation de la Nature. L’île est une véritable nurserie ! Les autorités grecques sont très sensibles et très strictes à ce sujet. Au moment des nouvelles naissances, on peut compter 3000 nids sur l’île. Soyez prudents : les tortues n’aiment pas le bruit. C’est pour cela qu’aucun avion n’est autorisé à partir ou atterrir de nuit de Zante.

Les plages

Zante est entouré des plages et d’endroits magnifiques pour se baigner. Le choix est immense.

Galazia Spilia (la Grotte bleue)

Au nord de Zante, les falaises surprenantes sont accessibles en barque, ou en caïque. Il s’agit des formations géologiques creusées par la mer. Une  plongée matinale dans des eaux cristallines est inoubliable.

La Grotte Bleue, Galazia Spilia en grec

 Navagio (la baie du Naufrage)

En 1983 un bateau s'est échoué au pied de deux falaises, dans la baie d’Agios Georgios et a donné son surnom à la plage «  Navagio » (naufrage). C’est la plage la plus photographiée de Grèce. Un décor fascinant. Profitez des falaises abruptes pour un saut en parachute, si vous n’avez pas le vertige !

Vue aérienne de la plage To Navàgio (le Naufrage) et des eaux cristallines de Zante

Vasilikos 

À l’extrémité sud-est de Zante, une de plus belles plages et plus cosmopolites de l’île donne accès à trois plages très belles et calmes : Porto Zorro, Porto Roma et Agios Nikolaos.

Kerì 

Cette plage au cap sud-ouest offre le plus beau couché de soleil de Zante. Montez au village Kerì pour apprécier la vue superbe de la mer ionienne et l’hospitalité des habitants.

Pelouzo et Sostis

Ce sont deux petites îles avec des plages tranquilles à l’extrémité de la baie de Laganas, la plage la plus touristique de l’île.

Les églises

Les église de Zante reprennent des éléments décoratifs italiens et byzantins; notamment les iconostases et leurs sculptures étranges, un mélange mystique des fleurs, des sirènes et d’animaux.

À partir du village Argasi, continuez vers l’intérieur de l'île avant d'arriver au sommet de la montagne Skopos. Le monastère construit en 1624 offre la plus belle vue sur la mer Ionienne et le Péloponnèse, surtout tôt le matin. Le monastère est construit sur le sanctuaire de la déesse anqtiue Artémis. Au centre du monastère, abandonné aujourd'hui, l'église de Panagià Skopiotissa, est un très bel exemple de l'architecture métissée de l'île.

L'eglise de Skopiotissa à l'aube

La ville de Zante

Pour mieux connaître l’influence de Zante et son rôle à la renaissance des arts plastiques grecs, visitez le musée de l’Art post-byzantin. Sa riche collection retrace l’interaction entre arts byzantin, vénitien et crétois pendant des siècles. Bochali est la citadelle de Zante. Depuis son château vénitien et son village pittoresque, on profite d'une très belle vue sur la ville et le port.

La ville de Zante avec le port et la colline de Bochali

Montez ensuite sur la colline Strani, à 2 km de Zante. La vue sur le Péloponnèse et la ville de Missolonghi est surprenante. Ici, pendant la guerre de l’Indépendance grecque (1821-1829), Dionysios Solomos a composé l’hymne national en comptant les événements de Missolonghi, ville  martyre assiégée par les Turcs. La « Sortie » des assiégés et le massacre qui s'en est suivi entraîna l’intervention des grands puissances de l’époque et a inspiré des artistes comme Delacroix, Hugo, Rossini etc.

  • Ecosystème

  • Pour en savoir plus pour le parc national marin de caretta caretta envoyez un e-mail à l'adresse info@nmp-zak.org ou téléphonez au +30 26950 29870.  Les indications aux plages du parc vous aident pour faire la visite et comprendre l'écosystème des tortues. Le personnel et les volontaires sont disponibles pour expliquer la faune et flore du parc
  • À visiter

  • Le musée d'art post-byzantin se trouve sur la place centrale de Zante. Ouvert du mardi au samedi, de 8h à 15h. Prix d'entrée : 4 euro, prix réduits pour les enfants et seniors : 2 euros.
  • À faire

  • Voir un film au cinéma en plein air de Christos Negas sur la plage de EOT est l’expérience estivale à ne pas manquer. Rue Dionysiou Roma dans la ville de Zante. T : +30 26950 22222.
  • À manger

  • Avlì ton Géfseon, très jolie ambiance dans la ville de Zante. Goûtez le plat du Roma, le poulet du chasseur (kotopoulo tou kinigou) et le porc à la farine (piato tou Roma) qui sont des recettes locales influencée par la gastronomie vénitienne. Rizospaston & Desylla 15, T : +30 26950 29815
  • Làtas : sur la citadelle de Bochali ce café-bistro offre une vue superbe sur la ville et le port. Goûtez les gâteaux de Zante influencés par la cuisine pâtisserie française et italienne : "friganià", "sfumato" et "torta bianca" T : +30 2695 048230
  • To Ròdi : sur la route vers la plage de Laganas, c'est un de meilleur restaurants de l'île. Dans le menu vous trouvez une bonne sélection des plats traditionnels de l'île : de l'agneau à la cocotte et du bœuf aux fromages, Ouvert 7/7 T : +30 2695 052205
  • Theodorìtsis : Dégustation de la cuisine de Zante en bord de mer, au cap d'Argassì, T : +30 2695048500
   
Photo principale et photos de l'article aimable authorisation des photographes Nikos Pomonis et Nick Kontostalakis (www.beyondmyeyes.com)