Un week-end à Athènes

Peut-on parler d’une renaissance athénienne ? Après une longue période de crise et de récession économique, la capitale-phénix grecque renaît de ses cendres. C'est la destination idéale pour un très long et très agréable week-end.

Athènes version culture

C’est vrai que le choix est difficile entre le Musée National archéologique, le musée de l’Acropole et le Musée byzantin et chrétien.

Ce dernier, très peu connu, est un des musées les plus importants de la Grèce. Récemment rénové, il présente des collections d’art chrétien, depuis le IIIe siècle jusqu’à nos jours, en passant par le Moyen-Âge byzantin et post-byzantin.

En 1996, on découvre à côté du musée le fameux lycée d’Aristote, le plus vieux lycée du monde, que les archéologues recherchaient depuis des siècles. C'est aujourd'hui un parc archéologique d'environ un hectare, qui offre un voyage passionnant dans l’univers du philosophe grec Aristote.

SE CULTIVER
Musée Nationale archéologique, 44 Patission Street, Tél. : +30 213 214 4800
Musée de l’Acropole, 15 Dionysiou Areopagitou Street, Tél.: +30 210 900 0900
Musée byzantin et chrétien, 22 Vassilisis Sofias Ave., Tél. : +30 213 213 9500
Lycée d’Aristote, accès libre par l'entrée située rue Rigillis ou par le Musée byzantin et chrétien qui se trouve sur l'avenue Vassilisis Sofias. Ouvert de 8h à 20h.

Athène version gourmande

L'écume du café grec chez Chatzi
L'écume du café grec chez Chatzi

Près de Syntagma, dans la petite rue pavée Romvis, la taverne Filema sert de délicieuses sardines grillées. Les Grecs adorent cette friture appelée maridaki, qui accompagne toujours la boisson nationale l’ouzo. Les kefte dakia (boulettes de viande) sont aussi très bons. Le service, parfois pas très souriant, est très efficace et le repas est beaucoup moins cher que dans les autres établissements autour de la place Syntagma et du quartier de Plaka.

Derrière l’église éponyme, la place Agia Irini est l’endroit le plus branché du centre d’Athènes. C'est ici que se situe Kosta, une minuscule échoppe ouverte depuis 1947, où la pause-déjeuner est obligatoire, et en vitesse s’il vous plaît. Tous les jours, une file de gourmands attend de commander sa viande grillée servie avec une pita et une sauce piquante.

La pâtisserie Chatzis, sur la place de Syntagma, demeure de loin le café préféré de Jean Paul Gaultier. Giorgos et Kléa servent le meilleur café grec de la ville fait sur la braise. Ils l’accompagnent avec un loukoum et de la liqueur de rose. Prenez ici un petit déjeuner à base de bougatsa, un feuilleté au fromage, accompagné de lait de buffle, en provenance directe de la ferme de Giorgos et Kléa en Macédoine.

SE RÉGALER
Filema, Romvis 16, Tél : +30 210 325 0222
Ouvert tlj à partir de 11h30
Kosta, 2 Platia Agias Irinis, Monastiraki, Tél. : +30 210 323 2971
Ouvert lun-sam jusqu’à 16h.
Chatzis, 5 Mitropoleos, Syntagma, Tél. : +30 210 322 2647

Athènes version design

Carina est la mascotte de la galerie Médusa.
Carina est la mascotte de la galerie Médusa.

Kolonaki, le quartier chic d’Athènes, n’a jamais perdu son goût pour l’élégance française. Dans leur boutique Thalassa, le couple Yiannis de Salonique et Samer de Beyrouth conçoivent des écharpes, des foulards et des cravates inspirés du patrimoine culturel grec.

Nina Ioannidou est la fleuriste la plus connue de la Grèce. Ses créations florales s'arrachent et ornent la plupart des bateaux de millionnaires qui sillonnent la mer Egée et les îles Ioniennes. Dans son magasin Fleria vous trouverez des cache-pots faits à la main, décorés de motifs grecs.

Depuis 1979, dans sa galerie Medusa, Maria Dimitriadis, ami du commissaire-priseur parisien Rémy le Fur, a rendu célèbres un grand nombre d’artistes contemporains grecs. Entre les tableaux, les objets d’art et les bijoux créés par ses artistes, le choix est souvent difficile.

S'ÉMERVEILLER
Thalassa, 30-32 PatriarchouIoakim, Kolonaki, Tél. : +30 210 725 8525
Medusa 7, Xenokratous, Tél. : +30 210 724 4552
Fleria, 35 Patriarchou Ioakim, Kolonaki, Tél. : +30 210 722 9697

Athènes version nightlife

Un food truck rue Michalakopoulou, propose ses vromikos aux noctambules affamés d'Athènes.
Un food truck rue Michalakopoulou, propose ses vromikos aux noctambules affamés d'Athènes.

La capitale grecque ne dort jamais. Les Athéniens sortent tard, parfois même après minuit. Chaque quartier cultive sa propre personnalité. À Gazi, dont la place centrale du quartier a des airs de bar à ciel ouvert, ceux qui aiment le bon gros son trouveront leur compte..

À côté de l’ambassade américaine, profitez des bars plus intimes de Platia Mavili. Depuis les années soixante, Loras y sert le meilleur whisky de la ville. Alentour, les bars Briki, très accueillant, MG, ouvert jusqu’à l’aube, et Flower, la dernière adresse tendance offrent un choix aussi éclectique que sympathique.

Si vous voulez frayer avec la jeunesse dorée de la ville et surtout profiter de la plus belle vue d’Athènes by night, cap sur le Galaxy bar, sur la terrasse de l’hôtel Hilton. Face à vous, les boulevards dévalent les collines de l’Acropole et de Lycabette pour rejoindre le port du Pirée et plonger dans la mer et le golfe Saronique. C'est le décor idéal pour apprécier les très bons cocktails du mixologue.

À Athènes, faites comme les Athéniens. Finissez la nuit avec un vromiko, le hot dog grec, vendu jusqu'à l'aube aux quatre coins de la ville. Il est servi avec des frites et du coleslaw, et moutarde et ketchup sont à volonté.

Depuis la terrasse du Galaxy Bar, la vue sur Athènes est incroyable.
Depuis la terrasse du Galaxy Bar, la vue sur Athènes est incroyable.
S'ÉCLATER
Galaxy Bar, 46 Vassilissis Sofias Avenue, Tél. +30 210 728 1402
Autour de la Platia Mavili : Loras, 7, Soutsou ; MG, 11, Soutsou ; Flower, 4, Dorileou et Briki, 6, Dorileou
Pour manger un vromiko : Platia Mavili, Dorileou et Vasilissis Sofias ; derrière le Hilton au 44 rue Michalakopoulou ; autour de Gazi au 176 rue Pireos.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

© photo principale : Évelyne Holingue © autres photos : Évelyne Holingue