Une Vassilopita pour la nouvelle année

Bonne année ! Chez les Grecs, on la célèbre dès le premier jour par ce "gâteau de Basile" (Vassilis = Basile ; pita = gâteau). Il pourrait se comparer à la galette des rois française mais sa tradition et sa recette sont nettement différentes.

Retrouver les origines

Superstition et tradition se mêlent dans cette tradition. Tout commence par Saint Basile, connu pour ses ouvres de bienfaisance. Saint Basile tient le rôle du Père Noël, à l'instar de Saint Nicolas de Myre en Occident. Il rend visite aux enfants le 1er Janvier (jour de la St. Basile).

La légende dit qu'au IVe siècle, le préfet de Cappadoce prit des mesures drastiques pour percevoir les impôts. Sur les conseils de Saint Basile, chaque foyer offrit son bien le plus précieux au préfet pour calmer son courroux. Et en effet, face à ce geste il devint plus clément et consenti à restituer tous les biens. Comme il était difficile de retourner chaque bien au bon foyer, Saint Basile plaça les objets à l’intérieur de petits gâteaux qu’il distribua. Et – ô miracle – chacun retrouva ce qu’il avait offert.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De nos jours

Le maître de maison coupe la Vassilopita en tranches. Chaque morceau correspond à un membre de la famille et aux invités présents. On n'oublie jamais d'offrir symboliquement un morceau au petit Jésus (certains en laisse une autre pour la Vierge et même une troisième pour la bonne fortune).

Les tranches doivent toutes avoir la même taille. Aucune tricherie n’est permise. Car dans la Vassilopita il y a une pièce, équivalente à la fève en France, qu’en grec on appelle flouri. On utilise plutôt un euro ou une drachme (la monnaie grecque avant l’euro). L’important est de « tirer le flouri », plus que la valeur de l'objet, car cela porte chance et prospérité durant toute la nouvelle année. Si le flouri est dans une des parts mise de côté en "sacrifice", c'est d'autant plus source de chance et de prospérité.

Sortant du cadre familial, cette tradition s’est entendue aux cercles socioprofessionnels. À chaque ministère, organisme, entreprise, etc., on tire le flouri même longtemps après le premier jour de l’année, histoire de faire appel à la chance, au bonheur et à la prospérité.

Souhaitons qu’elle se maintienne et conserve son caractère populaire et traditionnel.

Χρόνια πολλά (prononcé Chronia pola) signifie "nombreuses années", c'est l'expression utilisée pour s'adresser les vœux de nouvelle année, mais aussi pour se souhaiter les anniversaires.

La recette

Il existe de nombreuses recettes de Vassilopita qui vont de la brioche au pain, et les traditions varient de région en région. Si vous voulez préparer une « Vassilopita » pour que la nouvelle année vous réserve chance et prospérité, voici la recette d’Alexandra, une amie à moi. Elle est ma Vassilopita préférée.

Vassilopita décorée avec de sucre en poudre
Une Vassilopita neigeuse de la pâtisserie Chatzis au centre d'Athènes
Les ingrédients

5 œufs
1 pincée de sel
400 gr de sucre
250 gr de beurre
1 cuillère à café rase de cannelle en poudre
½ cuillères à café de clous de girofle en poudre
2 petites fioles de vanille en poudre
zeste d’une orange
120 gr de jus d’orange
1/2 de cuillère à café de bicarbonate alimentaire
120 cl de lait
80 cl de cognac
200 gr de cerneaux de noix pilés grossièrement
500 gr de farine
3 cuillères à café de levure en poudre

La préparation

Préchauffer le four à 170°C

Battre en neige les blancs d’œufs avec une pincée de sel

Battre pendant quelques minutes le beurre avec le sucre jusqu’à obtenir un mélange crémeux et mousseux. Y ajouter la cannelle, les clous de girofle, la vanille et le zeste d’orange. Puis, ajouter un par un les jaunes d’œufs.

Après avoir dilué le bicarbonate dans le jus d’orange, le verser au mélange.

Baisser la vitesse du mixeur et incorporer en alternant, la farine tamisée, la levure, le lait et le cognac.

Pour finir, ajouter les cerneaux pilés et les blancs montés en neige.

Bien beurrer un moule (28-30cm) et chemiser de papier sulfurisé avant de le remplir. Placer le flouri.

Enfourner : temps de cuisson 55 min à 1 heure (faire cuire dans le bas du four).

Pour s’assurer de la cuisson, enfoncer la lame d’un couteau au centre du gâteau. Elle doit ressortir propre.

Quand cuit, retirer du fou et laisser refroidir.

Renverser sur le plat de présentation et couvrir généreusement de sucre glace et décorez avec des graines de grenade.

Les Vassilopitas que mon amie Alexandra cuisine chaque année. A gauche la Vassilopita est décorée avec des graines de grenades

© photo principale : Dimitrios Machairidis © photo de l’article de haut en bas : 1ère, 2ème & 3ème Dimitrios Machairidis, 4ème Alexandra Souladakis