Le musée de l’Acropole

Un rêve de verre et de lumière

NEW ACROPOLIS MUSEUM, 19MAY2009Pour Melina Mercouri l’inoubliable actrice et ministre de la Culture en Grèce, le musée de l'Acropole, fut le rêve de sa vie. Sa conception a été confiée à l’architecte franco-suisse Bernard Tchumi et à son homologue grec Michalis Photiadis. Il s’agit d’un édifice ultramoderne de trois étages tout en verre, marbre et béton. Le musée est bâti sur pilotis, ce qui préserve et intègre l’ancien quartier athénien, mis au jour pendant les travaux. On peut l’apercevoir à travers un sol spectaculaire de Plexiglas à l’entrée du musée.

Lignes et perspectives caractérisent un édifice, où la lumière – omniprésente – habille les statues et les met en scène. Tout est transparent, avec de grandes vitres conçues pour « que le Parthénon en face regarde ses frises et ses statues que lui appartiennent » (Michalis Photiadis). Le bâtiment est immense d’une surface de 21 000 m², dont 14 000 dédiées aux expositions auxquels s’ajoutent un café avec vue sur l’ancien quartier et un restaurant au niveau 2.

Les quatre niveaux du musée

Le musée abrite des objets provenant des fouilles effectuées sur l’Acropole. L’exposition est thématique : l’Acropole archaïque avec les kouros et les kôres (VIIe et VIe siècle avant Jésus-Christ), les Cariatides et le Parthénon, le plus impressionnant bâtiment de l’Acropole de la période classique (VIe et Ve siècle avant Jésus-Christ) et d’autres collections ayant toujours un rapport avec le site.

Commencez la visite au niveau 0 pour voir les objets trouvés dans l’ancien quartier athénien et explorez la vie quotidienne des Athéniens, une vie riche et pleine d’activité.

blog-grece-athenes-musee-acropole-victoires

Continuez au niveau 1 pour une balade inoubliable parmi la beauté de statues grecques. Consacrez-y un après-midi pour pouvoir comprendre et apprendre toutes les périodes des statues : des idoles de l’âge de Bronze (3 000 ans avant Jésus-Christ) aux œuvres d'art de l’époque hellénistique (IIe et Ier siècle avant Jésus-Christ). Observez avec attention la beauté des Cariatides. Elles ne sont que cinq parce que Lord Elgin a enlevé la sixième en 1811 à Erechtion pour la vendre au musée Britannique à Londres. Depuis ce temps-là, on raconte que la nuit venue, on peut entendre sur l’Acropole, les cinq Cariatides se lamenter sur le sort de leur compagne emprisonnée à Londres.

blog-grece-athenes-musee-acropole-cariatides

Rejoignez le niveau 3 pour y admirer le temple de Parthénon, présenté tel qu'il l'était à l’origine. Les parties manquantes ont été remplacées par des copies. Pour la première fois le visiteur bénéficie d'une vue d’ensemble des frises et peut prendre conscience du désastre provoqué par Lord Elgin. La mythologie et le symbolisme helléniques défilent devant vous malgré la destruction que la main humaine a provoquée sur cette beauté éternelle.

blog-grece-athenes-musee-acropole-frises-panathenees

Le moment est venu de s'arrêter au niveau 2, d'abord pour flâner dans la boutique du musée. Arrêtez-vous ensuite au restaurant, un endroit unique avec une vue sur l’Acropole à couper le souffle. Vous y dégusterez une cuisine grecque ultra légère à des prix raisonnables. Prenez le temps de réfléchir sur cette question : l'extraordinaire mise en valeur par des Grecs de ces statues pourra-t-elle convaincre les Anglais de restituer les marbres du Parthénon qu'Elgin a enlevés ?

blog-grece-athenes-musee-acropole-frises-statues-parthenon

Visiter le musée de l’Acropole
15, rue Dionysiou Areopagitou, Athènes 11742, Tél : +30 210 9000900
Ouverture : du 1er avril au 31 octobre : lun : 8h-16h ; mar-sam : 8h-20h ; ven : 8h-22h
du 1er novembre au 31 mars : lun-jeu : 9h-17h ; ven : 9h-22h ; sam-dim : 9h-20h
© photo principale : Musée de l'Acropole ; © autres photos : Musée de l'Acropole