Chios la rocailleuse

Entre les îles de Lesbos et d’Ikaria, Chios est l’une des îles du nord-est de la mer Égée, et c'est la cinquième plus grande île grecque.
Située à 8 km du rivage turc, l’île est réputée pour être le lieu de naissance d’Homère. « C’est un aveugle qui réside à Chios la rocailleuse » dit le poète dans ses Hymnes homériques, en parlant de lui-même.
L’île est étrangement peu visitée par les touristes. Elle possède pourtant des belles plages et de très beaux villages de style médiéval. Son monastère Nea Moni est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.
L’île est la patrie de richissimes armateurs grecs qui savent se montrer généreux avec leur île. Les ferries au départ de Chios assurent les services jusqu'au Pirée, Kavala, Rhodes, Samos, Lemnos, Mytilène, Inousses, Psará, Aivali et Tsesme sur les côtes de la Turquie.

Au musée Citrus, goûtez aux délicieuses confitures de mandarine.
Au musée Citrus, goûtez aux délicieuses confitures de mandarine.

Le massacre de Chios

Le massacre a été perpétré par les Ottomans en 1822 contre la population grecque de l’île. En Europe occidentale les intellectuels prennent la partie de la Grèce. Hugo, Byron, Delacroix, Chateaubriand, le marquis La Fayette et le banquier Laffitte forment un Comité panhellénique pour la cause grecque.
L’âme et le héraut de cette initiative fut Adamantios Koraïs (1748-1837) un érudit grec, l’un des esprits le plus vigoureux de son temps et un enfant du pays. Si vous n’avez pas eu l’occasion de voir le tableau Le massacre de Chios de Eugène Delacroix au musée du Louvre, vous pouvez monter au premier étage de la bibliothèque Koraïs et admirer une copie parfaite de l’œuvre.
La bibliothèque contient plus de 120 000 volumes, parmi lesquels Description de l'Égypte que Napoléon offrit à Adamantios Koraïs pour sa collection personnelle. Un endroit idéal pour les chercheurs en histoire.
Prenez également le temps de visiter le Musée byzantin, qui est logé dans une ancienne mosquée ottomane, et le Musée naval où les visiteurs peuvent voir des répliques exactes de voiliers et de bateaux à vapeur.

L'église Panagia Krina située dans le village Vavili date du XIIe siècle.
L'église Panagia Krina située dans le village Vavili date du XIIe siècle.

Kambos, la plaine

Si vous avez loué une voiture, il est préférable de loger à Kampos. C’est un ancien lieu de villégiature des nobles familles ottomanes et des riches commerçants grecs. D’anciennes maisons nobles, construites en pierre d’un rouge profond et jaunâtre, entourées de jardins et ceintes de hauts murs ont été transformées parfois en hôtels ou en chambres d’hôtes.
Visitez le musée Citrus pour connaître l’histoire des mandarines de Chios, exportées depuis le XVe siècle. Une maison de maître de 1742 transformée en musée, retrace l’histoire de la récolte, de l'emballage et de l’exportation des agrumes de Chios dans le monde. Dans le jardin du musée vous goûterez des délicieuses confitures, des olives et de l'huile d'olive au goût de mandarine. Les agrumes sont une des spécialités de Chios, d'où l'autre nom de l'île : myrovolos (odorant), car les arômes d'oranges et de mandarines vous accueillent dés votre arrivé sur l'île.

Des arbres de mastic poussent sur Chios depuis l’Antiquité.
Des arbres de mastic poussent sur Chios depuis l’Antiquité.

Les richesses des monastères

À 15 km de la capitale se trouve le monastère Néa Moní. Les mosaïques décorent les murs et les plafonds, une partie du dôme, la nef et le sanctuaire. Elles sont faites de pierres naturelles et de verre. Le site, au creux d'une vallée, est splendide et reposant. Un environnement époustouflant… Mais se sont les œuvres qui ornent les murs et plafonds à l'intérieur de l'édifice qui en font surtout la valeur historique et artistique.
À visiter absolument. Il se dégage de cet endroit sérénité et bien-être. À voir aussi, le monastère d'Agios Markos un peu plus bas sur la même route.

Mesta est un village de l'île de Chios datant de l'époque byzantine.
Mesta est un village de l'île de Chios datant de l'époque byzantine.

Les villages de Chios

Mastichochoria , les villages du mastic

L'arbre de mastic au feuillage persistant ne pousse que sur Chios et bien qu'on en trouve un peut partout dans l'île, il n'est cultivé que dans 21 villages du Sud, les Mastichochoria.
Depuis l’Antiquité, ce produit a toujours été très lié à l'histoire de l'île. Son importance était telle que Chios était une cible pour les conquérants et c'est pour cela que beaucoup de villages sont construits comme des forteresses, protégeant à la fois les habitants et les arbres de mastic des fréquents raids des barbares.
Durant l’Antiquité, le mastic était connu pour ses vertus antiseptiques, digestives et cicatrisantes. Il est aujourd’hui mondialement connu comme composant du chewing-gum. Il est aussi distillé pour en faire une liqueur et un ouzo aromatisé appelé mastichato.
Le commerce du mastic a fait la richesse de Chios, comment en témoignent les façades et l'architecture des maisons du village de Mesta. Un endroit incontournable et hors du temps ! Le village date de l’époque byzantine. Il a conservé sa muraille constituée de maisons fortifiées. Un labyrinthe de ruelles étroites et tortueuses mène à la place Taxiarchis, où se dresse la plus grande église de l’île.

Peinture cubiste à Pyrgi

Pyrgi est célèbre pour les motifs gris et blancs ornant les façades des maisons.
Pyrgi est célèbre pour les motifs gris et blancs ornant les façades des maisons.

 

Vous reprendrez ensuite le chemin en direction du village de Pyrgi qui compte parmi les plus beaux ; un des villages les plus fascinants de l’île. Des motifs complexes, gris et blancs, recouvrent les façades des maisons. Tout comme dans les autres villages médiévaux de l'île, les maisons sont serrées les unes contre les autres formant ainsi une véritable forteresse. Au mois d'août, vous verrez des rangées de petites tomates coupées en deux alignées devant la porte de chaque maison, un produit typique de Pyrgi.

Anavatos, une cité-forteresse byzantine

Anavatos, cité-forteresse de l'île de Chios
Anavatos, cité-forteresse de l'île de Chios

Le nom du village vient du mot grec aneveno qui signifie « je grimpe ». Dans ce village accroché à une falaise, aujurd'hui déserté, le visiteur découvre en se promenant dans ses rues pavées, l’histoire de l’Indépendance grecque et les terribles massacres de 1822 commis par les Turcs. Le tremblement de terre de 1881 a provoqué un deuxième exode des habitants. Depuis quelques temps, des artistes réinvestissent les vieilles maisons d'Anavatos, grâce un programme de restauration et de réhabilitation du village.

Les plages de Chios

Mavra Volia est une plage de sable noir au nord de Chios.
Mavra Volia est une plage de sable noir au nord de Chios.

La plage la plus populaire est sans doute celle de Karfas, mais il y a aussi des plages bien aménagées autour de la ville de Chios. La plage de Mersinidi a la meilleure réputation mais Katarraktis au sud de la ville vous offre la possibilité de prendre un verre d’ouzo du pays avec quelques mézès dans une taverne au bord de l’eau. Commandez les croquettes de pommes de terre à la menthe et aux pois chiches, un régal.
Au nord, l'île est assez désertique et est plutôt réservée aux amoureux de solitude. La région est bordée de belles plages, telles Vrontados et Marmaro.
Au sud, au pied d’une magnifique falaise, se déploie la plage Mavra Volia, dont le sable noir est d'origine volcanique.

Saveurs de Chios

À l'heure de l'apéritif

Les amanites de Chios sont tout a fait comestibles et elles sont d'ailleurs une de spécialités de l'île. Grillées, elles accompagnent divinement un verre d’ouzo du pays.
Grillé, le fromage blanc, autre spécialité locale, est servi avec un verre d'ariousos, le vin local et l'un des plus anciens de Grèce.
Chios est connue aussi pour son souma, une eau-de-vie de figues et la soumada, un sirop d’amandes amères.

Kambos, lieu de villégiature des aristocrates sur l'île de Chios
Kambos, lieu de villégiature des aristocrates sur l'île de Chios

Pour les becs sucrés

Vous êtes plutôt sucré ? Vous serez aussi comblé puisque l'île produits de nombreux desserts et autres confiseries à partir du mastic. Mastihashop, le magasin de l’Association des producteurs de mastic situé dans le centre-ville de Chios, propose toute une gamme de produits basés sur le mastic, et même du dentifrice… histoire d'éviter les caries. Vous pourrez également goûter la pastelaria, une figue fourrée d’amandes fraîches et cuite au four.
Les agrumes de Chios sont omniprésents dans la cuisine locale : jus de fruit produits par l’Association des producteurs de Chios ou confitures de la société Citrus.

Nos adresses coup de cœur

La taverne Hotzas est installé dans la ville Chios depuis 1882 et conçoit des plats dans la plus pure tradition culinaire de l’île. Roussiko dans le village Thimiana propose un menu typique, à base de produits locaux.
OZ, un bar du centre-ville de Chios est célèbre pour ses cocktails maison à base de mastic et la souma.
Enfin, il est indispensable de prévoir un arrêt à Kronos, toujours à Chios. C'est ici qu'est élaborée la glace Kronos, réputée pour être la meilleure de Grèce, et dont la recette tenue secrète a été élaborée en 1929 par deux frères originaires de la mer Noire.

Mes adresses à Chios

Que voir ?
Bibliothèque Korais, Korai 2, Τél. : +30 22710 44246
Ouverture : lun-mar 7h30-15h, ven 7h30-15h et 17h-20h, sam 9h-14h. Entrée gratuite.
Musée Citrus, Argenti 9-11, Kambos, Tél. : +30 22710 31513
Ouverture : tous les jours 10h-21h. Entrée gratuite.
Musée Maritime, 20 rue Stephanou Tsouri, Tél. : +30 22710 44139
Ouverture : lun-sam 9h-13h. Entrée gratuite.
Musée Byzantin, 12 rue Kanari, Vounaki Square, Tél. : +30 22710 26866
Ouverture mar-dim 8h-15h30
Où dîner ou prendre un verre ?
Kronos, F. Argenti 2, Chios, Τél. : +30 22710 22311
Hotzas, 3 rue Kondili, Chios, Tél : +30 22710 42787.
Roussiko, Thimiana, à 3 km de la ville de Chios, Tél. : +30 22710 33352
ΟΖ, Stoa Frangaki, Tél. : +30 22710 80326.
Mastihashop, Av. Egeou 36, Chios, Tél. : +30 22710 8160

© photo principale : Michalis Tetteris ; photos article de haut en bas : Michalis Tetteris, Michalis Tetteris, Département de Chios, Département de Chios, Département de Chios, Giorgos Misetzis, Michalis Tetteris, Michalis Tetteris