4 incontournables à Patmos

Patmos, protégée des dieux

C'est la déesse Artémis, qui la première remarque Patmos, alors simple caillou gisant au fond de la mer. Avec l’aide de son frère, Apollon, elle persuade Zeus de remonter l’île. Mais le roi des dieux oublie d'approvisionner l'île en eau et longtemps l'aride Patmos reste boudée par les hommes.

1

Visiter le monastère Saint-Jean

De Skala, le port de Patmos, prenez la route sinueuse vers le monastère. La forteresse du monastère au sommet de Patmos est imposante. Remarquez les trois drapeaux à l’entrée de la forteresse : le grec, l’européen et le byzantin. Le drapeau byzantin signifie la dépendance directe du monastère du Patriarcat œcuménique de Constantinople.

Depuis le XIIe siècle, le monastère a bénéficié de nombreux privilèges. La bibliothèque est une des plus riches du monde. Dans une salle près du jardin du monastère, une petite partie de cette richesse est accessible aux visiteurs.

Depuis le monastère, descendez à pied vers la grotte de l’Apocalypse, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. C'est dans cette grotte, que saint Jean-le-Théologien a écrit l’Apocalypse avec très peu de moyens. Même si l’écriture de l’Apocalypse est contestée par certain archéologues, la petite grotte a une émotion religieuse touchante.

À côté de la grotte, se dresse le monastère de l’Ascension. Minuscule par rapport au monastère de Saint-Jean, son architecture ressemble à celle des Cyclades.

2

Arpenter les ruelles médiévales de Chora

Chora est aussi inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Plus de 800 maisons et de 200 églises ont inspiré des poètes et des artistes des 4 coins du monde.

Les plus belles maisons de maître se trouvent autour de l’entrée du monastère parce qu’elles appartenaient aux familles importantes de Patmos. Certaines sont ouvertes au public.

Dans les petites ruelles découvrez l’architecture sublime de Chora et puis continuez vers le quartier Mili. Trois moulins (mìli en grec), construits en 1588 offrent une vue somptueuses sur la mer Égée. Les moulins abandonnés en 1950 ont été rénovés en 2010 grâce à l’aide du banquier suisse Charles Pictet, amoureux de Patmos et la fondation Stavros Niarchos.

Faites la pause sur la place de Lesvias où se trouvent les tavernes et les cafés de Chora. La place doit son nom à une sœur, arrivée à Patmos depuis l’île Lesvos d'où elle avait été chassée par les Turcs.

La vie nocturne se concentre à Skala, le port de Patmos, loin du monastère qui depuis le coucher du soleil se repose dans le silence. L'impressionnant « Immeuble Italien » domine la place centrale de Skala. Construit en 1932 par le gouverneur italien de Patmos Mario Lago, c'est le seul témoin de la présence italienne à Patmos au début du XXe siècle.

Patmos en 7 dates
  • vers 95 après J.-C : saint Jean-le-Théologien écrit à Patmos son Évangile et l’Apocalypse.
  • fin du Xe siècle : édification du monastère de Saint-Jean. Patmos devient un lieu de pèlerinage.
  • XIIIe siècle : édification de Chorá, qui abrite de nombreux bâtiments religieux et séculiers.
  • 1207 : Conquête de Patmos par les Vénitiens
  • 1537 : Occupation de l'île par les Ottomans
  • 1911 : Les Italiens conquièrent les îles du Dodécanèse, parmi lesquelles Patmos.
  • 1946 : Après être passé aux mains des Allemands, puis des Britanniques, Patmos rejoint la Grèce.
3

Se remettre au sport

En plus de son caractère spirituel, Patmos est une île sportive.

Pour ceux qui aiment la marche, 16 sentiers vous permettront d'explorer les environs de Patmos.

Les amoureux de plongée sous-marine rallieront en bateau l'une des 14 îles Arki au large de Patmos pour explorer l'un des plus riches refuges de faune aquatique de la mer Égée et des récifs coralliens rares dans le bassin de la Méditerranée.

Coureurs et nageurs, amateurs ou professionnels se donnent rendez-vous chaque année en juin pour participer au Patmos Révélation L'épreuve, combinant natation et course à pied dure deux jours. Le premier jour, les participants doivent nager 1,6 km dans la baie de Grykos et le deuxième jour, la course qui débute au port de Skala, rallie Chora et ses ruelles. Un parcours difficile mais vraiment spectaculaire. Trois parcours sont prévus : 5 km, 15 km et 1 km pour les plus jeunes.

blog-grece-patmos-natation-eau-libre
Patmos Revelation combine natation et course à pied © Elias Lefas
4

Flâner de coquillages en crustacés

Chacune de vingt plages de Patmos est un paradis. Choisissez entre des plages de galets comme Grykos ou des plages de sable comme Psili Ammos et Diakofti. Pétra, Kampos, Merikas, Vagia, Aspri, Agriolivado sont aussi parmi les plus fréquentées.

Patmos est connue pour les calamars et le poulpe. La recette la plus connue est le calamar farci à la tomate. Le choix des tavernes est grand. Une de meilleur est la taverne Ktima Petras à Grykos (tel : (+30) 22470-33207) et la taverne de Madame Eftihia (Ευτυχία en grec) à la plage de Vagia. Madame Eftihia sert le meilleur petit déjeuner sur l’île. Les œufs viennent du poulailler derrière la taverne.

Mes bons plans à Patmos
  • Les maisons de maître à Chora : La maison Simantiri – tous les jours de 9 h à 13 h 30 et de 17 h à 19 h 30 – Tél. : +30  22470 31360 ; la maison Nikolaïdes – lun.-ven. de 11 h à 14 h – Tél. : +30  22470 32709
  • Le monastère Saint-Jean : Tél. : + 30 22470 20800
  • Patmos révélation : Inscriptions et renseignements sur le site
Le cubisme architectural de Patmos © Elias Koutoumanos